Présumé coupable

Isabelle Guso
vendredi 1er octobre 2010

Avec Présumé coupable, Isabelle Guso, déjà présente dans l’anthologie L’Air, publie chez Griffe d’Encre sa première novella.

Présumé coupable est maintenant disponible dans notre boutique et en numérique !

Quatrième de Couverture



Autour de mes démons, une armure de papier.
Mon Peter Pan dans sa tombe, ma forteresse.
Mentir puisqu’il le faut.
Lutter seul.
Et tenir bon.




Postface de Maître Mô.

Illustration de couverture : Zariel

Vous pouvez lire en ligne le début de cette novella.

Critiques

À l’ombre des nénuphars : [...] on ouvre une multitude de pistes de réflexion. Dérangeantes. Enrageantes. Bouleversantes. Tout dépendra de votre humeur… surtout, de votre vécu.

Les Chroniques de l’Imaginaire : Pour qui consent à réfléchir en-dehors des sentiers battus, et à s’intéresser à ceux qui n’ont pas eu jusqu’à présent de voix pour les défendre, ce texte est passionnant, même s’il est difficile. En tout cas, il faut saluer le courage dont fait preuve son auteure, dont le nom est certes à retenir.

Chez l’aventurier des rêves : Bref, ce récit, je l’ai trouvé poignant et tellement humain. C’est un livre nécessaire, ce genre d’oeuvres qui doivent exister pour faire évoluer les mentalités. Isabelle Guso aborde ce sujet casse-gueule avec grande finesse, douceur et altruisme.

Plumes Sauvages : C’est un texte qui nous grandit, pour le peu qu’on se donne la peine de le lire, puis d’y réfléchir, au calme. En même temps, il est écrit à la façon d’un thriller palpitant, angoissant, ce qui fait qu’à titre personnel je n’ai pas pu le lâcher.

blogdeletudiante : Isabelle Guso, l’auteure, a eu le courage de se mettre à la place de l’inconcevable afin de soulever un voile, qui nous empêche d’aborder de façon efficace le problème soulevé. Elle l’a fait avec beaucoup d’humanité, de précautions et de talent.

Les mots de Pénélope Chester : Difficile donc de qualifier cette novella de bonheur de lecture ou de coup de cœur, tant son thème est particulier, mais c’est une lecture qui m’a marquée, émue et questionnée pour un moment [...]. Une lecture que je vous conseille, vous l’aurez compris.

Histoires d’Oph : [...] cette novella imparfaite a le charme fou de la plume d’[Isabelle Guso], associée à sa grande sensibilité. Gageons qu’elle aura eu le mérite de donner à de nombreux lecteurs une vision différente d’un vrai problème de société.

Y’a d’la joie ! : C’est une lecture très intéressante car elle pose la question de nos représentations sociales et fantasmées, de nos peurs et de notre réaction face à la peur. En creux de la lutte de son personnage, Guso nous donne à voir tout le problème d’un système basé sur la peur, la répression.

Blackwatch’s blog : C’est un récit qui nous confronte et qui nous interpelle. Ne vous leurrez pas : la lecture de cette novella n’est pas facile. Voir ce personnage se débattre contre lui-même, découvrir sa faiblesse [...] demande aussi une lutte contre nous-mêmes et nos sensibilités. Je vous conseille de vous accrocher : vous ne serez pas déçus.

Yozone / Blog de A.C. de Haenne : Présumé coupable est un grand livre court qui ose nous faire entrer dans la psychologie de ces hommes que l’on met habituellement au ban de la société. Magnifique !

Le Monde de Mara : Cette novella invite à réfléchir [...]. C’est une invitation à changer les mentalités pour que dans cette situation, la prévention remplace la répression.

De l’autre côté du miroir : L’écriture de Isabelle Guso est sensible et poétique malgré un sujet dérangeant. On ne peut enlever à l’auteure le courage d’écrire sur ce thème [...]. Mais même maintenant, je ne sais vraiment que penser de sa novella…

Livrement... : Je ne remets pas la plume d’Isabelle Guso en cause, ni même le motif de son livre. C’est juste que je ne l’ai pas trouvé assez réaliste et profond pour pouvoir m’entrainer dans les pages et adhérer au contenu.

Phénix-Web : Présumé coupable est une merveille : sensible, sincère, juste, terriblement intelligent. Et dérangeant, puisqu’il pose nombre de questions auxquelles nos sociétés n’apportent pas de réponse. Une lecture incontournable.

ActuSf : Le sujet, en soi, ne manque pas d’intérêt, mais le choix de le publier comme fiction d’imaginaire a de quoi laisser perplexe. Présumé Coupable représente donc une curiosité dans le paysage où il a voulu s’inscrire et un témoignage intéressant sur un phénomène bien réel.

L’Autre Monde : Très bien écrite, cette novella peut déranger par son sujet. [...] Certes, la littérature de genre n’est pas interdite d’émettre des avis. Mais à trop se rapprocher de la vraie vie, on perd le côté onirique qui me plait tant.

actuEL avocat (édition du mercredi 29 septembre 2010) : Au-delà de ce récit sensible, mêlé d’éléments mystiques parfois déroutants, le roman pose la question de la prévention de l’acte délinquant.

La Mer à lire : Cette novella [...] est formidable. Vraiment. Tout le monde devrait la lire. Enfin, tous les citoyens, les gens qui s’interrogent sur la société dans laquelle ils vivent et qui ont parfois pris un peu de temps pour y penser... [...] En conclusion, une novella à lire d’urgence [...]

Les voyages immobiles de Madame Charlotte : Récit dérangeant donc, mais essentiel, qui invite à réfléchir et à voir au-delà de la monstruosité des faits.

Les Lyonnes de la SF : Le sujet est plus que sensible, et il est abordé ici avec une rare finesse, avec justesse. Certes, nombre de lecteurs pourront être rebutés de prime abord, mais j’espère qu’ils surmonteront leur réaction initiale pour découvrir cette leçon de courage et d’humanité.


Parution : 1er octobre 2010
112 pages
Prix : 9€ (numérique 4.99€)


Agenda

 

2014

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

MaMeJeVeSaDiLu
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456

Mots-clés de l'article