Les Prothétiques

Yan Marchand
samedi 28 février 2009

Yan Marchand ouvre le bal des novellas 2009.
L’auteur de Métropolitain revient avec une novella tout juste fantastique, mais totalement bizarre...

Les Prothétiques sont maintenant en catalogue !

Quatrième de couverture

Demander à son épouse
De devenir une autre
Quelques heures par semaine
Pour lui être infidèle
En toute bonne conscience
Engendre cette situation contraire
Où l’on conjugue à la fois
Les aigreurs du mariage
Aux jalousies de sa femme.

Illustration de couverture : Zariel.

Vous pouvez lire en ligne le début de cette novella.

Critiques

Le Capharnaüm : [...] C’est une pépite que nous livre Yan Marchand, une petite chose précieuse que l’on est heureux d’avoir dénichée. [...]

Présences d’Esprits n°61 : [...] Sur les deux premiers tiers du récit, l’atmosphère est digne d’un Kafka, voire d’un Philip K. Dick par certains aspects. S’il peut être rattaché au courant imaginaire surtout par son ambiance, Les Prothétiques est surtout un bon récit qui dérange, interpelle pour finir par attendrir au terme d’une intrigue d’une longueur impeccable. Yan Marchand mène son sujet jusqu’au bout tout en résistant à l’envie de trop s’étendre dessus. C’est la marque des très bons.

RSF Blog : [...] La novella vire parfois à l’absurde mais dans l’ensemble les imbroglios et le jeu schizophrène du personnage de Viviane Maréchal tiennent le lecteur en haleine. [...] une novella de très bonne qualité.

Le Télégramme (journal brestois) : [...] Livre sur la passion, sur le refus de la voir s’effriter, « Les Prothétiques » rappelle, toutes proportions gardées, « Le Zèbre » dans le fond et une écriture de l’absurde à la lonesco. [...]

Phénix-Web : [...] Avec Les Prothéthiques, l’auteur propose une réflexion sur l’identité de l’homme qui, si elle n’est pas nouvelle [...], est agréablement réalisée.

Librairie Critic : [...] On est complètement transporté, et intrigué, et fasciné. [...]

A Livre Ouvert

Sci-Fi Universe : [...] Au final, ce texte est un bel exercice pour l’auteur, et le lecteur ne s’ennuie pas une seconde. [...]

Les Chroniques de l’Imaginaire : [...] C’était presque comme lire du Feydeau : bon langage, mais une situation si extravagante qu’elle en devient gênante par son côté grotesque (dans le sens littéraire du terme). [...]

L’Autre Monde : [...] L’auteur nous donne donc encore une fois un texte à l’humour sarcastique où les personnages perdent leurs repères au point de ne plus maîtriser leur propre identité. [...] Toute une réflexion s’engage alors sur notre vision de l’autre et sur celle que l’on veut montrer de soi. [...]

La Mer à Lire : [...] De même, les réflexions qui figuraient dans la première novella de Yan Marchand (sur la valeur d’une personne aux yeux des autres, notamment) trouvent leur écho et leur prolongement dans Les Prothétiques, avec ici la question de l’image que l’on construit de soi pour les autres (et aussi un peu pour soi-même, d’ailleurs) et qui, peut-être, ne nous ressemble pas tant que ça [...] Une novella aux allures de conte que je vous recommande chaudement !


Parution : 28 février 2009
80 pages
8€


Agenda

 

2014

 

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

MaMeJeVeSaDiLu
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345

Mots-clés de l'article