La Porte

Karim Berrouka
vendredi 2 novembre 2007

Troisième novella des éditions Griffe d’Encre, La Porte, par Karim Berrouka, est un petit conte philosophique férocement déjanté qui va mettre de la bonne humeur dans votre bibliothèque.

La Porte est maintenant en catalogue !

2/05/08 : La Porte nominée pour le Prix Imaginales de la nouvelle 2008 !

Quatrième de couverture




Un nain tout de métal bardé errant dans le désert, deux Loups-Garous philosophes – et une légère crise de foi –, trois femmes belles et mystérieuses, une horde de barbares à l’humour barbare et aux manières barbares, vingt-quatre cadavres presque morts et une pénurie d’allumettes...

Et bien sûr, une porte.

Ouverte ou fermée, grattée, toquée ou explosée, de chêne (massif, renforcé de fer forgé) ou de frêle bouleau, elle est le pivot grinçant de ce petit conte férocement dégondé.


Illustration de couverture : Alain Valet

Vous pouvez lire en ligne un extrait de cette œuvre.

Venez partager votre avis sur notre forum.

Critiques

Les histoires de Lullaby : Un texte qui se dévore et se déguste, avec délectation (gare aux gloutons !).

Le Bordel à Puce : [...] on rentre parfaitement dans ce petit conte complètement décalé.

Les Terres du Nord : Un récit rafraîchissant et un peu loufoque.

Psychovision : Le but semble juste être de délivrer un délire total et est donc dans ce sens proche des textes comico-punk écrits par l’auteur auparavant. Même si cette novella risque de ne pas trop plaire à ceux qui n’aiment pas un humour absurde, les autres se raviront de ce trop court texte complètement surréaliste, de son univers loufoque à souhait et de ses personnages originaux.

Les passions de Mélanie : Un conte original servi avec humour et passages angoissants.

Keep writing Be happy : Le style d’écriture est fameux : on dévore la novella en gloussant de rire. J’en suis sortie avec la banane et à part dire que c’est super et qu’il faut le lire, et bien je sèche !

Chaplum : [...]Bref, un court texte d’une qualité littéraire indéniable et qui aura eu le mérite de me faire creuser les méninges ! [...]

Mon bonheur est dans la ville : [...] Mais ce qui est certain, c’est que l’on s’amuse du premier mot jusqu’au dernier, on est sans arrêt surpris car les rebondissements se succèdent comme dans un polar. J’ai vraiment passé une excellente soirée grâce à cette lecture, c’est court, c’est hilarant. [...]

BSC News (coup de cœur) / obiwi / Décalée by Julie : Aussi burlesque que bien écrit ! La Porte de Karim Berrouka est un conte qui frise l’absurdité avec une plume de talent ! [...]

Librairie Critic : [...] La Porte, c’est souvent drôle, plutôt acerbe, parfois de mauvais goût (qui a dit que c’était négatif ?) et toujours très critique à l’égard de notre société. [...] Cette novella fait (beaucoup) rire, ce qui n’est pas si courant en fantasy ! Bref, voilà une jolie petite friandise à déguster entre deux banquets plus conséquents !

De l’autre côté du miroir : [...] Karim Berrouka a une plume légère, c’est vraiment sympa à lire. Son histoire nous plonge dans un récit où l’humour, l’absurde et le grotesque vont à crescendo. C’est vraiment excellent !

Rana Toad : [...] Un conte cruel, subtil et sans prétention sur la rencontre de deux univers empreints de violence et de haine. Peut-on accepter un monde à la cruauté différente ? Karim Berrouka pose la question de l’acceptation de la relation à l’autre mais sous le point de vue particulier et décalé de la violence et de la perte de la foi !

Chroniques d’Isil : [...] Peu philosophique, en effet, La porte n’en est pas moins un conte tout à fait réussi et délicieux.

Mythologica : [...] Karim Berrouka fait partie de ces auteurs qui par un simple trait de plume acéré peuvent faire rire leurs lecteurs aux éclats. La Porte [...] a donc cette faculté de ne pas cesser de dérider la personne qui ose pousser cette couverture bleue. [...]

Le Blog de la famille Storcka : Il ne s’agit pas de n’importe quelle porte. Si vous poussez celle-ci vous découvrirez un drôle de conte particulièrement loufoque et décalé. J’ai adoré le ton de l’histoire. [...]

Kaleidoscope : [...] On ne pense plus à rien, car on entre dans cette histoire loufoque, on vit, sourire aux lèvres, de surprise en surprise, ce récit théâtral, tout entier organisé de part et d’autre d’une porte ; une porte qu’on cogne, qui s’ouvre, qui se ferme, explose et se déplace. [...]

Le Soir (quotidien belge, n° du 1er août 2008) : [...] La Porte est une histoire désopilante [...] Pour un voyage en train ou une attente chez le dentiste, c’est idoine : on en oublie l’impatience ou l’angoisse.

Phenix-Web : [...] Ce conte sans philosophie, comme l’a sous-titré l’auteur, est un grand moment de plaisir. [...]

My Lou Book : [...] Cette novella est un pur régal : un style recherché et truculent ; un texte sous forme de conte aux personnages hauts en couleur, cocasses, tous plus stupides les uns que les autres ; des loups-garous dépoussiérant une vieille légende, entre parties d’échecs, méditation, éructations et rêves gourmands [...] En somme, un conte philosophique et un récit absurde fait de nombreux rebondissements, le tout servi par un plume vibrante (et même fracassante !). On s’amuse beaucoup, on dévore, on soupire (parfois) de soulagement. Et, une fois la dernière page tournée, on s’interroge. Bref, un excellent texte sollicitant constamment le lecteur : on en redemande !

Cinquième de couverture : [...] Ce conte, qui ne se veut pas philosophique, est une merveille d’écriture : Karim Berrouka a une plume de talent, il utilise un français soutenu qu’il manie avec aisance et avec humour. [...]

Punk Rawk n°37 : [...] C’est court (70 pages), vif, référencé (nul besoin cependant de maîtriser les codes des genres suscités) et surtout agréable à lire. [...]

Martlet : [...] Si La Porte n’est certainement pas le livre qui changera votre vie, il pourrait bien vous faire passer un très agréable moment...si une horde de barbares ne vient pas brusquement interrompre votre lecture.

Fantastinet : [...] Petit prix, grande qualité, La porte est un texte court mais efficace, une petite perle un peu plus longue que celles que nous livrent d’habitude Karim Berrouka, mais qui va à ravir. Prenez une heure pour lire cette novella, vous ne le regretterez pas.

Librairie Critic : Un petit bonbon plein de fraîcheur, si l’on peut parler fraîcheur avec deux loup garous purs de durs… [...] Vous l’aurez compris, il y a de la réjouissance et du délire total dans cette novella [...]

La Yozone : *Pan !*

ActuSF : [...] Lire La Porte de Karim Berrouka est un exercice jubilatoire. [...] C’est la confirmation que cet auteur a sans doute sous sa plume du talent et pas mal d’histoires à nous raconter. En tout cas cette novella est une réussite. On ne sera désormais que plus attentif à ses prochaines publications [...]

Coup de cœur Fnac.com : Ex-chanteur des mythiques Ludwig Von 88, Karim Berrouka n’a pas perdu son sens de l’humour et son côté déjanté en passant du micro à la plume [...] ce troisième titre de la collection Novella démontre que les éditions Griffes d’Encre ouvrent en grand la porte à l’imaginaire en général, aussi bien contemporain, futuriste que fantastique… pour notre plus grand bonheur !

Khimaira : [...] En lisant cette novella, on ne peut se demander qu’une chose : mais dans quel monde de fous vit donc Karim Berrouka pour imaginer tout ça ? La seconde question qu’on se pose, c’est : quand donc ce maudit fou-rire va-t-il s’arrêter ? [...] Bref, préparez-vous à rire, à froncer les sourcils et à vous interroger sur votre santé mentale, car ce nouvel opus des éditions Griffe d’Encre pourrait bien vous faire perdre la raison !

L’Autre Monde : [...] Puis finalement une multitude de surprises qui rendent bien agréable la lecture de cet insolite ouvrage : des personnages typés, empruntés au folklore fantastique et aux tables de jeux de rôles, un décor épuré mais bien planté qui laisse à espérer qu’une troupe de théâtre amateur souhaitera un jour mettre en scène ce récit, quelques touches de burlesque, une pincée de satyre religieuse… et j’en passe. [...] Encore une novella qui joue sans démériter dans la cour des grands !

Les Chroniques de l’Imaginaire : [...] Tout cela, je l’espère, vous aura fait comprendre la raison de ce grand coup de cœur pour cette novella qui n’a qu’un défaut : celui de paraître trop courte ! Fort heureusement, vous pouvez avoir un petit bonus en lisant la partie biographie de l’auteur qui démontre, s’il était encore nécessaire, tout le talent de Karim Berrouka. Coup de chapeau !

Ils en parlent sur le Coin...


Parution : 2 novembre 2007
76 pages
Prix : 8€


Agenda

 

2014

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

MaMeJeVeSaDiLu
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Mots-clés de l'article