Contes Myalgiques I - Les Terres qui rêvent

Nathalie Dau
vendredi 15 juin 2007

Les Contes Myalgiques sont maintenant disponibles sur notre boutique et en numérique.

Contes Myalgiques I : Les terres qui rêvent est le premier recueil de Nathalie Dau, auteure talentueuse que beaucoup ont déjà remarquée, notamment grâce au Violon de la fée, Prix Merlin 2006.

11 contes qui plongent dans la substance des mythes, un voyage féerique à travers le temps, l’espace et l’humanité, de la Sibérie chamaniste à l’Inde, de la Bretagne médiévale aux banlieues parisiennes.
11 nouvelles à fleur de peau, entre éblouissement et douleur, entre réalité et légende.

2/05/08 : Les Contes Myalgiques I sont nominés pour le Prix Imaginales de la nouvelle 2008 !

10/05/08 : Les Contes Myalgiques I sont lauréats du Prix Imaginales de la nouvelle 2008 !

Quatrième de couverture

Il était une fois… des récits fantastiques qui empruntaient au patrimoine folklorique mondial et à la mythologie incisive de leur conteuse. Comme ils aimaient les belles histoires, ils se marièrent et enfantèrent un beau recueil.
Laissez-les vous convier à un voyage entre ombre et lumière, où le merveilleux se mêle à l’affliction, où les épreuves forgent des âmes de miel comme de fiel.
Qu’ils soient issus de légendes indiennes, sibériennes, celtiques ou provençales, ces contes vous enchanteront et vous terrifieront, vous apaiseront et vous lancineront.
N’espérez pas sortir indemne d’une plongée dans l’imaginaire de Nathalie Dau : ses créatures féeriques ne vous veulent pas que du bien.

Illustration de couverture : Magali Villeneuve

Venez partager votre avis sur notre forum.

Vous pouvez lire en ligne les premières pages des nouvelles de cet ouvrage.

Critiques

L’Étrange bibliothèque de Calenwen : [...] Je suis assez vite retombée sous le charme des histoires de Nathalie Dau, tout simplement parce qu’elle maîtrise le format du conte à la perfection. Ses histoires sont pleines de féerie et de magie, avec des intrigues entraînantes, pleines de drames et de noirceur [...]

Les Chroniques d’Arwen : Aux amateurs de mots, à ceux en quête d’une écriture de qualité, féérique et poétique, vous ne serez pas déçus. C’est un bonheur à lire !

True Book : La plume de Nathalie Dau est en tout point agréable, très poétique, ses mots sont semblables à une caresse, ses phrases empreintes d’une sensibilité palpable. Nathalie Dau sait avec brio transmettre sentiments et émotions bien au-delà des pages de son ouvrage.

Bulle de Livre : Onze nouvelles qui nous transportent dans un monde où les fées ne sont pas toujours gentilles et où les "gentils" n’ont pas une allure "conventionnelle". Une très jolie découverte [...]

RSF Blog : [...] Nathalie Dau a une imagination fertile, une écriture imagée, un style généreux. Chaque nouvelle est taillée et polie comme une gemme, jusqu’à la perfection. [...]

Oceanicus in folio : [...] C’est beau, c’est touchant, c’est parfois empli de fiel, déroutant. J’ai adoré ! Nathalie Dau est une enchanteresse, elle maîtrise les mots, leur insuffle une magie incroyable, c’est sublime. [...]

Rana Toad : [...] Nathalie Dau convainc ses lecteurs qu’on peut encore émerveiller avec des contes de fées. [...] De très belles pages à la fois brutales et fantaisistes. [...]

Plaisir de lire ! : [...] Nathalie Dau a réussi à écrire des contes délicats qui vous transportent dans leur contrée d’origine et vous susurrent à l’oreille une belle histoire, le plus souvent douce-amère, brutale et tendre. [...] Un livre que je vous recommande !

Psychovision : [...] Nathalie Dau, c’est un style, une sensibilité à fleur de page qu’elle parvient sans peine à nous insuffler, une caresse, des thématiques fortes et parfois dures dans un somptueux écrin. Une plume qui nous fait aussi bien pleurer que sourire et qui laisse des traces indélébiles... Les terres qui rêvent est un recueil à dévorer sans modération. [...]

Pralineries : [...] Toutes ces nouvelles se caractérisent par leur souffrance, la mort, la magie... Cet univers assez sombre est illuminé par un style précis et beau. [...]

De l’autre côté du miroir : [...] L’écriture est magnifique, on plonge avec délice dans ces histoires un brin cruelles et poétiques. L’auteur trouve les mots pour faire rêver le lecteur, le faire s’émouvoir, tout simplement le faire réagir. [...]

Un coin de blog : [...] on y retrouve un côté féérique mais qui devrait plaire à tous les réfractaires du monde fantastique. [...]

L’étagère : [...] Voilà quelques-uns des enchantements créés par l’auteur, qui tisse chacun de ses textes avec finesse et rigueur. [...] En bref, un excellent recueil, qui invite à la fois à la rêverie et à la réflexion. [...]

Mythologica : [...] Entre tristesse et joie, entre mort et vie, chacun de ces textes apporte au lecteur bien plus qu’il ne l’aurait souhaité avant d’ouvrir ce recueil. Car c’est bel et bien là que se trouve le talent de cette auteure : faire rêver et voyager ses lecteurs sur les vaisseaux de ses mots. [...]

Présences d’Esprits (n°56) : [...] Car ce qui rend ce recueil si unique et indispensable, ce n’est pas seulement la manière dont ses textes, a priori si différents, forment un tout parfaitement cohérent. Ce n’est pas uniquement la beauté des histoires si lointaines et si étranges que, parfois, elle semble venir du plus profond du lecteur lui-même.
C’est aussi la plume unique, magnifique, d’une auteure qui démontre ici un talent incroyable. [...]

Phenix-Web (2e chronique) : [...] Les personnages de Nathalie Dau sont passionnés, charnels et terriblement humains, ce qui fait leur force narrative.
Justement récompensé à Epinal, ce recueil est une réussite et on ne peut qu’attendre avec impatience le tome II.

Happy few : [...] Il y a de la souffrance dans toutes ces histoires mais elle est tempérée par de l’amour (sauf pour Lucine, la femme trahie et maltraitée). Un très beau recueil, [...], qui ne doit pas rebuter ceux qui ne lisent jamais de fantasy, tant les thèmes traités sont universels et le style fort bon !

ActuSF : [...] En bout de lecture on se dit que les Contes Myalgiques sont un ouvrage à découvrir et une belle réussite des éditions Griffe d’encre. Dérangeants parfois, ils invitent le lecteur, par le biais de l’imaginaire, à regarder autrement sa vie de tous les jours. Évidemment, on attend avec impatience et curiosité, les Contes Myalgiques II [...]

Les lectures de Florinette : [...] Au début, j’étais un peu réticente à me lancer dans ces contes fantastiques qui n’est pas le genre de lecture que j’affectionne. Mais quelle ne fut pas ma surprise en découvrant les mots envoûtants, empreints de beauté et de souffrance, qui nous font passer par de multiples émotions car ils expriment à merveilles les états d’âmes de chaque êtres, en nous touchant inévitablement en plein cœur ! [...]

Phénix-web : [...] Tous différents qu’ils soient, ces onze récits témoignent d’une sensibilité exceptionnelle, et d’une qualité rare en littérature, celle que connaît si bien un Robert Silverberg : la compassion. Nathalie Dau est sans doute trop discrète pour l’avouer, mais le signale, en parsemant ses textes de gemmes que le lecteur cueillera délicatement. Vraie voix fantastique, elle parlera longuement à notre subconscient au travers de ses images éblouissantes et souvent bouleversantes. Son style, en outre, parfois ô si précieux, est superbe. Signalons enfin la jolie couverture de Magali Villeneuve et la postface de Jean Milleman, qui éclaircit beaucoup de choses (mais pas tout).

Martlet : [...] L’auteur s’inspire de multiples folklores [...] mais ces contes vont nettement plus loin, l’auteur apportant ses joies et peines intérieurs, ses cauchemars et ses douleurs lancinantes pour donner une couleur sang à cette tapisserie de fables. Et ce sont finalement ces apports personnels, ces entre-lignes, qui donnent à cette oeuvre sa vie et son caractère.

SciFi-Universe.com : [...] Contes myalgiques 1 est un précieux recueil de contes, où la beauté du verbe rivalise avec les histoires merveilleuses qui peuplent l’univers de Nathalie Dau.

Khimaira : [...] La post-face de Jean Milleman décrit mieux que je ne saurais le faire tout le talent et l’harmonie qui se dégagent de ce recueil et de la plume de Nathalie Dau. De ces onze textes – sans oublier Chicanerie, le poème – on retient une trame qui tisse les contes et les mots, qui fait naître la souffrance des personnages dans l’esprit du lecteur et déroule un monde imaginaire irréel et pourtant très proche. Le premier recueil des jeunes éditions Griffe d’Encre est donc un très bel ouvrage… à ne pas manquer !

Le Soir (quotidien belge) : [...] Les Contes de Nathalie sont beaux, humains, parfois drôles [...], subtils, très poétiques. Les épreuves y forgent les âmes ou stimulent la vengeance. Et l’écriture est très travaillée, très littéraire [...]

NooSFere : [...] Du rire (« Faux pas ») à la peur (« Bonne Année ! »), de l’humiliation (« Lucine ») à la douleur (« Désespérée »), ce livre fait voyager d’un état de l’âme à un autre, effeuillant les sentiments comme on effeuille une marguerite pour savoir si l’on est aimé un peu, beaucoup, passionnément... [...] Les histoires, passionnantes, sont écrites dans un style à la fois parfaitement maîtrisé et totalement spontané, au point qu’on reçoit les émotions brutes en plein cœur. [...]

Librairie Critic : [...] Une véritable claque, une démonstration magistrale de style et d’émotion. Vivement le second recueil !

Radio L’Autre Monde : [...] Vivement le volet suivant des contes myalgiques ! En attendant, voici un vrai livre de contes à posséder absolument dans sa bibliothèque lorsque l’on est amateur du genre.

Ils en parlent sur le Coin...


Parution : 15 juin 2007
164 pages
Prix : 12€ (découpé en 5 parties à 0.99€)


Agenda

 

2014

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

MaMeJeVeSaDiLu
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Mots-clés de l'article